Javascript est nécessaire pour visualiser cette carte.

Construction de 6 logements sociaux en éco-construction à Loos en Gohelle (62)

Version imprimableVersion imprimable
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)
Période de l'opération: 
2009 - 2010
Statut de l'opération: 
Terminée

 

Ce projet d’éco-construction de logements sociaux à charges maîtrisées a été initié en lien avec la municipalité de Loos en Gohelle dès 2007 (Esquisse ci-dessus de l'architecte Yannick Champain VIVARCHI). Engagée dans une opération plus vaste d’éco-quartier sur le même secteur, elle a saisi là l’opportunité d’une première réalisation concrète permettant de rendre la démarche d’éco-construction visible et appréciable pour ses habitants. 

Diaporama
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)
Test d'étanchéité à l'air
Test d'étanchéité à l'air
Test d'étanchéité à l'air
Instrumentation d'un mur en laboratoire
Instrumentation d'un mur en laboratoire
Instrumentation d'un mur extérieur
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)
Construction de 6 logements sociaux  en éco-construction à Loos en Gohelle (62)

Pour sa part, le bailleur social SA Habitat 62/59 Picardie était déjà partie prenante d’autres constructions similaires avec Chênelet Construction.

Au delà de l’aspect technique, le projet se caractérise par un accompagnement des locataires dans « l’acte d’habiter » pour leur permettre de bénéficier pleinement des performances énergétiques de leur logement. La perspective est de limiter les coûts de fonctionnement du logement à 550€ par an pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation, les auxiliaires et l’éclairage. Cette mission est assurée par Chênelet Développement. La formation des services du bailleur social est également engagée pour relayer à terme ce volet d’information.

 

Descriptif technique

       

SHON : logements de 90 à 110 m2  par maison selon les maisons.

Structure : bois massif cloué (murs BMC).

Isolation : isolation extérieure renforcée ouate de cellulose insufflée (murs + toiture), bardage mélèze.

Bois : tous les bois sont locaux (sourcés en France) naturellement résistants à l’humidité, il ne requièrent pas de traitement. Murs perspirants qui ne condensent pas.

Inertie : briques de terre compressées (Chênelet) maçonnées à l’argile (5 tonnes par maison).

La terre crue accumule la totalité de l’air humide généré par 4 occupants pendant 1 journée (20 litres d’eau).

Toiture végétalisée : régulation des eaux pluviales pour éviter l’engorgement des réseaux (effet « éponge »), diminution de l’effet « ilôts de chaleur urbain » en période estivale.

Chauffage : gaz, chaudières très haute performance à condensation (rendement110 %), planchers chauffants au RDC, radiateurs à l’étage.

Eau chaude : solaire, panneaux solaires thermiques en appoint de chaudière gaz, avec ballon accumulateur (image ci-dessus).

Etanchéité à l’air / isolation complémentaire : freins vapeurs hygrovariables cellulosiques, étoupe de lin produite au niveau régional.

Vitrage / Menuiseries : isolation thermique renforcée (4-16-4 argon), bois contrecollé.

Ventilation : ventilation naturelle hygrovariable (VNR), ventilation naturelle assistée par ventilateur électrique très basse pression (Acthys ventilation).

Terrasses / jardinières extérieures : Acacia français naturellement résistant à l’humidité.

Eau de pluie : récupération de l’eau pluie pour usages WC, machine à laver le linge et usages extérieurs.

 

Performances

Performances Thermiques : Base gammes 2010 (Loos en Goelle, Calais, Douais) selon CEN 61kwh ep(1)/m2 de SHON par an (consommation 5 postes : chauffage, Eau chaude sanitaire, ventilation, auxiliaires, éclairage) soit niveau BBC (Bâtiment basse consommation).

Etanchéité à l’air : I4Q4 = 0,28 m3/m2/h sous 4 Pa, soit une étanchéité à l’air deux fois meilleure que le BBC français  (entre maison passive et BBC).

Apports solaires : apports solaires importants (30 % des besoins de chauffage).

Faible effusivité des matériaux de parement : confort accru pour les occupants.

 

Instrumentation / qualification des performances réalisées :

Les mesures sont réalisées en partenariat avec le Laboratoire Artois Mécanique, Thermique et Instrumentation (LAMTI) de Béthune.

  • Test d’étanchéité à l’air
  • Thermographie infrarouge/ quantification des ponts thermiques
  •  Instrumentation mur BMC ouate bardage en laboratoire
  • Instrumentation d’un mur extérieur sur 1 logement pour qualification de la performance thermique réelle
  • Mesures acoustiques : en cours
  • Mesures ponctuelles de confort : avril / juillet 2010
  • Mesures de débits réels de ventilation (à partir d’avril 2010)
  • Suivi réel des consommations : eau et électricité (à partir d’avril 2010)

      

Test d'étanchéité à l'air

  

Instrumentation d'un mur en laboratoire

Instrumentation d'un mur extérieur


(1) Ep : Energie primaire : consommation prenant en compte tout le processus de transformation de la source de l’énergie (forêt pour le bois) jusqu’au consommateur.

 

 

Indicateurs  divers

Coût de construction : 1800€ /m2

Coût de fonctionnement: 550 € / an (chauffage, Eau chaude sanitaire, ventilation, auxiliaires, éclairage).

Quantité de bois incorporé : 25 m3 de bois par maison (500 équivalent carbone par tonne) soit, pour 6 maisons,  150 m3 représentant 67,5  tonnes de bois.

Bilan carbone :

Maison Chênelet Loos en gohelle

 

Maison traditionnelle « béton »

50 kg Eq C(1)/ m2 habitable (stockage)

Source : interne

119 kg Eq C / m2 habitable

Source : climat mundi – bilan carbone

soit pour 100 m2 habitables:

5 tonnes de carbone stockées

soit pour 100 m2 habitables:

11 tonnes de carbone émises

Energie grise : 67 kwh ef(2)/m2 de mur construit soit 70 000 kwh ef pour tous les murs et rampants, 70 000/500 = 140 kwh ef/m2 habitable. Chauffage : 97 kwh ef/m2/an.

L’énergie grise des murs, rampants et planchers représente 1,5 année de chauffage (grâce aux matériaux bio-sourcés). Les maisons de Loos en Gohelle sont très faiblement énergivores.

En comparaison : En suisse, pour les maisons Minergie construites avec des  matériaux conventionnels, l’énergie grise représente 40 années de chauffage (source EPFL / MINERGIE/ECOBAU).

Bois des maisons de Loos : les 150m3 de bois nécessaire à la construction des maisons représentent 2 minutes de la croissance annuelles de la forêt française.(3)

Heures de travail : 6500h de travail soit 4 équivalent temps plein pour 6 maisons (préfabrication et chantier).




(1)Eq C : Equivalent Carbone

(2)ef : énergie finale. L’énergie finale est ce qu’on pourrait appeler « l’énergie compteur » : celle réellement facturée au consommateur.

(3)Taux de renouvellement de la forêt donné par le CNDB

 

Map Marker: 
small green

Ils nous ont soutenu pour ce projet